Le problème de la tête plate chez les nourrissons est l’un des sujets les plus recherchés sur internet depuis quelques années. L’ostéopathie est très efficace pour traiter ce syndrome.

 

Le problème de la tête plate est l’un des sujets les plus recherchés sur internet depuis quelques années (en lien avec les nourrissons). Pourquoi ? Depuis qu’il est indiqué, à raison, que le sommeil sur le ventre est dangereux pour le nouveau-né (notez que d’autres causes sont tout aussi importantes, comme le cododo sans respecter quelques règles de sécurité), tous les bébés sont couchés sur le dos. La conséquence ? Si on laisse bébé faire, il y a de fortes chances qu’il prenne tout le temps la même position et que le crâne s’aplatisse.

La plagiocéphalie ou tête plate également, c’est quoi ?

C’est la tête qui est soit plate d’un côté (les cheveux sont plus usés de ce côté), soit des deux côtés (tout l’arrière du crâne est plat). C’est un problème très répandu. Pourtant, quelques conseils simples peuvent endiguer cette « épidémie ».

  • Comprendre le phénomène

De manière générale, il y a plusieurs causes, en voici quelques-unes.
La première est que déjà dans le ventre de maman, bébé a pris une position qui appuie déjà sur sa tête. C’est pour cette raison que lors de césariennes on observe des bébés avec la tête plate.
La seconde cause c’est que bébé ait une position préférentielle, par exemple la tête droite (face au plafond). Dans ce cas-là, la tête de bébé va peu à peu, sous l’effet de la gravité, s’aplatir de chaque côté. Bébé aura alors ce que l’on appelle une brachycéphalie.
La troisième cause c’est le torticolis que bébé peut avoir à la naissance. Si bébé tourne toujours la tête à droite, il va peu à peu avoir la tête plate du côté droit, à cause de la gravité. C’est la plagiocéphalie. Si bébé tourne toujours la tête à gauche, il va peu à peu avoir la tête plate du côté gauche.

Pourquoi c’est important d’agir ?

Brisons tout d’abord un mythe : ça ne revient pas tout seul en grandissant. Au-delà des considérations esthétiques qui sont en elles-mêmes importantes, il en va du bien-être et de la santé de votre bébé. Ces déformations s’appliquent également à l’intérieur : le cerveau de votre bébé est lui aussi déformé. Cela peut avoir de nombreuses conséquences :

« L’aplatissement du crâne est à prendre au sérieux. Il faut bien comprendre que c’est le cerveau qui, en grossissant, va pousser les os du crâne. Mais si les os du crâne sont bloqués, le cerveau va mal se développer. Cette gêne peut entraîner des asymétries de développement du cerveau avec un impact négatif sur le fonctionnement des neurones ainsi que des troubles du langage et du développement cognitif. Le blocage peut aussi avoir des conséquences mécaniques comme des torticolis, des attitudes scoliotiques ou encore des troubles de la posture. »*

Lire aussi : 5 choses à savoir sur le développement cognitif

Des solutions simples : mieux vaut prévenir que guérir.

Il existe pourtant des précautions et des solutions simples.
Si votre bébé n’a pas la tête plate à la naissance c’est parfait, prenez de suite de bonnes habitudes. Dans la journée, vous pouvez faire dormir bébé sur le côté (alternativement et sous surveillance) en veillant bien à ce qu’il ait le bras et la jambe (côté lit) à 90° de son corps, pour éviter qu’il ne se retrouve sur le ventre. Pensez à caler son dos avec soit votre main, soit un drap roulé par exemple.
Certains bébés aiment être tôt sur le ventre : rien ne vous empêche (sous surveillance) de laisser votre bébé sur le ventre par moments dans la journée.
La nuit, position sur le dos oblige, veiller à lui tourner alternativement la tête d’un côté puis l’autre, s’il ne le fait pas seul. De cette manière, la gravité s’appliquera de manière régulière sur son crâne.
Toutefois, par prévention aussi, consultez un ostéopathe pour qu’il s’assure que tout va bien chez votre bébé. Pensez aussi à stimuler votre bébé de manière équitable entre la droite et la gauche. Rappelez-vous enfin que pour un bébé la meilleure position c’est de souvent changer de position !

Quand la déformation est là, consulter un ostéopathe

Si votre bébé a la tête plate, consultez le plus tôt possible un ostéopathe. Par nos manœuvres délicates elle ou il peut aider le crâne de votre bébé à prendre une forme normale. Il va d’abord observer le crâne de votre bébé, puis palper délicatement toutes les zones importantes de sa tête et de sa tête (entre autres). Puis il va tester les micro-mouvements de son crâne et permettre à ce petit crâne tout neuf de bien bouger.

Je le répète, même en cas de déformation importante, les manipulations restent délicates et indolores. Si bébé pleure, cela peut être dû à la faim, des mains trop chaudes désagréables pour bébé, l’envie de bouger librement, la fatigue etc. L’ostéopathe veillera alors à calmer bébé. Veillez également à stimuler bébé du côté opposé à la rotation de sa tête, quand vous lui parlez et que vous jouez avec lui par exemple.

Source : https://paroledemamans.com/bebe-0-3-ans/sante-de-bebe/tete-plate-pourquoi-l-osteopathie-est-indispensable?fbclid=IwAR2QgKEoflZZocxQW80GXmUckWJ_Cs4qD9qiU3y-40nT4u2Wzz3YsgzdoUk

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *