Vous avez toujours voulu observer en direct comment travaille l’un des experts européens dans la prise en charge des douleurs neuropathiques sur des patients qui souffrent ? Le CFPCO vous propose plusieurs journées de Consultations Magistrales Ostéopathiques dédiées au Diagnostic et Traitement des Lombalgies et Cervicalgies avec et sans irradiation.  Durant ces journées exceptionnelles vous pourrez observer comment Philip Moulaert construit une alliance thérapeutique avec le patient, la manière dont il gère la complexité des situations, comment il propose aux patients quelque chose qui a du sens pour eux et qui impacte leurs ressentis.

Pour chaque patient, vous verrez comment examiner le système neuro-musculo-squelettique, quelles questions poser. A partir des réponses obtenues et des signes de cet examen, vous verrez comment classifier la douleur et comment raisonner cliniquement. Vous verrez comment les déductions du raisonnement clinique amène à choisir les types de manipulations, la façon de faire bouger et les conseils.
La journée sera organisée autour de 3 à 4 consultations magistrales (45 min à 1 heure) avec débriefing, intercalées de périodes d’enseignement adaptées aux objectifs ciblés par le groupe au début  la formation.
Chaque patient sera évalué et traité en globalité selon une méthodologie clinique qui facilite la collaboration interprofessionnelle, à travers des plans de traitements éprouvés amenant à des résultats optimaux.

Ces consultations magistrales sur les lombalgies avec ou sans irradiation sciatique ou cruralgique vous permettront de :  

  • Assister à une mise en pratique vivante de l’ostéopathie, en situation réelle et sur tous les temps de la prise en charge (accueil, anamnèse, examen, traitement, conseil et mise en place du suivi)
  • Sentir comment l’alliance thérapeutique se construit à travers un mélange subtil d’écoute, de présence et de reformulation et à quel point elle est un préalable indispensable au toucher et au mouvement
  • Profiter des dernières mises à jours en neurosciences de la douleur
  • Poser des questions auxquelles vous n’auriez peut être pas pensé en cours magistral
  • Trouver de l’inspiration pour faire évoluer votre pratique

Laurent Fabre sera présent auprès de Philip Moulaert lors de cette journée.

Recrutement des patients :
  • Si vous souhaitez bénéficier d’une consultation, vous-même, un proche ou un patient, merci de nous contacter ici.
Inscription des stagiaires : 
  • Le groupe comptera au maximum 24 ostéopathes D.O.
  • Le stage est ouvert à tous et une priorité sera attribuée aux personnes ayant déjà suivi une formation assurée par P. Moulaert, L. Fabre ou M. Schlachet au CFPCO.

En savoir plus.

« Urgences ostéopathiques : douleurs aigües du rachis », par Thierry Colot,

Programme de la formation :

** La formation est confirmée pendant la journée de grève du 17 novembre**
Présentation

La « méthodologie Colot » ou « technique de l’aigu » est une approche diagnostique et thérapeutique manuelle de toutes les algies en phase aiguë du rachis. L’hyper-algie est un obstacle majeur à la pratique des différents tests de mobilité classiques et de bon nombre de techniques de manipulation utilisés par le praticien ostéopathe.

Ces états de crises se produisent dans la plupart des cas sur un terrain lésionnel plus ou moins sévère, les pathologies discales en sont les plus fréquentes, avec les lumbago, dorsago et torticolis.
Ce stage vous permettra
  • De faire face aux urgences rachidiennes fréquemment rencontrées en cabinet
  • De lever la symptomatologie douloureuse liée à l’état inflammatoire, sans tenir compte du paramètre dysfonctionnel.

  • La méthode proposée fait partie des techniques « actives », utilisant le levier musculaire du patient à des fins hémodynamiques, elle vise à obtenir une action décongestionnante sur le tissu en phase inflammatoire et responsable de la douleur. Son innocuité et sa rapidité d’action en sont son atout majeur.

    Elle trouve son intérêt principal dans le cadre de toutes les radiculalgies sur phénomène lésionnel sévère avec contre-indication manipulatoire, la « cible thérapeutique unique » est la douleur. 

Public & Prérequis
  • A la demande de l’enseignant, cette formation est strictement réservée aux ostéopathes D.O. qui ont une pratique exclusive de l’ostéopathie.
  • Si vous pratiquez la kiné et l’ostéopathie dans deux cabinets séparés vous pouvez participer à la formation sous réserve de nous envoyer une attestation sur l’honneur indiquant que vous pratiquez les deux disciplines dans deux cabinets différenciés.
Prises en charge possibles
  • Formation éligible à la prise en charge FIFPL pour les ostéopathes : OUI
    Le devis et le programme pour le FIFPL sont envoyés aux stagiaires inscrits 1 mois avant la formation
  • Crédit d’impôt pour les chefs d’entreprise hors auto-entrepreneur
  • OPCA pour les salarié.e.s
Réductions
  • Anciens ITO : 10% de réduction pour la session à Toulouse uniquement
      • Envoyez la copie de votre diplôme ITO par mail à secretariat@cfpco.fr en indiquant le nom de la formation
      • Nous vous enverrons votre code de réduction en retour
Modalités pédagogiques
  • Ce stage alternera des apports théoriques sous forme d’exposés et de nombreuses sessions pratiques.
  • Les sessions théoriques sont basées sur les recherches scientifiques les plus récentes dans le domaine de l’ostéopathie.
  • Les supports de cours en .pdf seront transmis aux stagiaires avant la formation.
  • Vous serez accueilli par un référent ostéopathe qui vous accompagnera et prendra soin de votre confort tout le long de la formation.
  • Un buffet avec thés, tisanes et café à volonté sera à disposition, ainsi que des fruits et des viennoiseries.

 

EN SAVOIR PLUS : https://www.cfpco.fr/Workshop/244/urgences-osteopathiques-:-les-douleurs-aigues-du-rachis—thierry-colot 

 

Très bonne formation, utile et hâte de pouvoir mettre cela en application en cabinet.

Prise en charge en urgence d’un mal de dos en ostéopathie

« En pleine activité, vous vous baissez, et lorsque vous vous relevez « clac », vous êtes bloqué…

Impossible de vous redresser tellement la douleur est intense. Vous venez d’être atteint par ce que l’on appelle dans le langage commun « d’un tour de rein » ».

Voici un exemple d’un motif classique en ostéopathie d’urgence. Souvent du à un faux mouvement ou à un traumatisme, ces douleurs aiguës sont souvent imprévisibles, et viennent perturber le bon déroulement de votre journée. Une prise en charge en urgence est alors judicieuse…

Dans cet article nous allons vous présenter les différentes prises en charge en ostéopathie des urgences ostéopathiques causées par un mal de dos.

Comment l’ostéopathe organise sa consultation lors d’une prise en charge d’un mal de dos en urgence?

Lors de la consultation en urgence, l’ostéopathe va tout d’abord étudier la cause du mal de dos. À partir d’un interrogatoire et d’un examen clinique médical minutieux, l’ostéopathe va chercher quelles structures sont incriminées et s’il peut ou non prendre en charge le patient en réalisant des tests orthopédiques et médico-légaux.

Si l’ostéopathe juge que la prise en charge ostéopathique en urgence est possible, il va réaliser des tests ostéopathiques pour trouver la cause de ce mal de dos. Ceux-ci pourront se situer au niveau et à distance de la zone douloureuse.

La prise en charge d’une urgence sera en général centrée au niveau de la zone douloureuse pour ainsi libérer les tensions installées. Le traitement du motif de l’urgence sera plutôt symptomatique, et il sera souvent conseillé par votre ostéopathe une seconde consultation pour traiter la cause primaire venant fragiliser la zone. En effet, la douleur étant parfois trop intense, l’ostéopathe ne pourra pas atteindre certaines structures qui seraient essentielles à travailler dans une seconde consultation.

Mal de dos en urgence : la lombalgie traitée par votre ostéopathe

Souvent nommé « le tour de rein » c’est une douleur qui se situe au niveau du bas du dos. Ce mal de dos est généralement liée à une contracture des muscles au niveau des lombaires. La douleur peut être intense et les mouvements sont souvent limités, donnant généralement la sensation d’avoir une barre de fer dans le dos. Cela  limite un grand nombre d’activités, ce qui fait de ce mal de dos une urgence.

Les structures souvent retrouvées dans ce type de douleur sont les muscles, et en l’occurrence les psoas, les carrés des lombes et les paravertébraux. Un travail sur ces muscles sera en général essentiel. Cela permettra à l’ostéopathe de travailler sur d’autres structures, comme sur les lombaires même ou encore sur le bassin, pour libérer les tensions en cause de ce mal de dos.

Mal de dos en urgence : la dorsalgie traitée par votre ostéopathe

Ces douleurs se situent au milieu du dos. La dorsalgie aiguë est un mal de dos un peu moins courant. En effet la cage thoracique limite grandement les mouvement des dorsales, diminuant ainsi le risque de faux mouvements dans cette zone de la colonne. Les principales contraintes à ce niveau sont généralement des contraintes dues aux mouvements respiratoires. Les douleurs aiguës retrouvées à ce niveau là sont des sensations de coup de poignard, transfixiant d’arrière en avant. C’est le principal motif des dorsalgies en urgence en ostéopathie.

Un travail mécanique global au niveau de la cage thoracique sera souvent réalisé par l’ostéopathe. Ce dernier travaillera au niveau des dorsales, mais aussi au niveau des côtes. Un travail au niveau du diaphragme (muscle inspirateur principal) pourra aussi être réalisé, pour réguler les mouvements thoraciques.

Si la douleur est davantage située devant ou sur le côté du thorax, il peut s’agir d’une précordialgie, ou bien d’une nevralgie intercostale. En cas de doute ou si la douleur est associée à à un essoufflement, une gêne à la mâchoire ou au bras, contactez directement le samu (15).

Mal de dos en urgence : la cervicalgie traitée par votre ostéopathe

Ce sont des douleurs situées au niveau du cou. Ces tensions limitent les mouvements de la tête, ce qui rend cette douleur vite handicapante. Généralement dûes à des tensions musculaire (SCOM, trapèze…) les douleurs vont parfois monter jusqu’au crâne et donner des maux de tête.

L’ostéopathe peut se focaliser sur les tensions cervicales, mais va sans doute également observer et traiter des tensions à distance des cervicales. En effet, les tensions cervicales sont bien souvent la conséquence de tensions au niveau du crâne, de la mâchoire, de la cage thoracique, etc…

Au final, quelle est l’utilité de la consultation d’ostéopathie en urgence ?

La consultation d’ostéopathie en urgence permet une première prise en charge de votre mal de dos, permettant

– d’exclure d’éventuelles pathologies médicales

– de comprendre les mécanismes qui ont conduits à la douleur

– d’effecteur un traitement visant à réduire la crise douloureuse. L’ostéopathe pourra, en fonction de votre état, initier un traitement de fond à visée davantage préventive.

En consultation à domicile ou en cabinet, l’ostéopathe permet une prise en charge précieuse pour récupérer dans les meilleures conditions !

Article écrit par Jean-Francois FALCONNAT, Ostéopathe DO à Lyon